Wish upon a star

Publié le par morgane-chan

  fullsizephoto1056573550-18ab6b9.jpg

Titre Original : 별을 따다 줘 / Byeoreul Ttada Jwo
Autres Titres : Stars Falling From the Sky / Pick the Stars / Wish Upon a Star
Genres : Drame, romance
Épisodes : 20
Pays : Corée
Année : 2010

Casting

* Choi Jung Won dans le rôle de Jin Pal Kang
* Park Ji Bin dans le rôle de Shin Joo Hwang
* Joo Ji Won dans le rôle de Shin Cho Rok
* Chun Bo Geun dans le rôle de Shin Pa Rang
* Lee Yoo Ri dans le rôle de Shin No Rang
* Lee Young Bum dans le rôle de Shin Sae Yoon
* Yoo Ji In dans le rôle de Na Joo Soon
* Kim Ji Hoon dans le rôle de Won Kang Ha
* Shin Dong Wook dans le rôle de Won Joon Ha
* Lee Kyun dans le rôle de Woo Tae Gyu
* Chae Young In dans le rôle de Jung Jae Young
* Lee Soon Jae dans le rôle de Jung Gook
* Kim Gyu Chul dans le rôle de Jung In Goo
* Jung Ae Ri dans le rôle de Lee Min Kyung
* Lee Doo Il dans le rôle de Kim Jang Soo
* Park Hyun Sook dans le rôle de Han Jin Joo
* Kim Ji Young dans le rôle de Choi Eun Mal

Synopsis

Jin Pal Kang est une jeune fille insouciante qui pense vivre d’amour et d’eau fraîche. Bien que d’un âge avancé, elle vit encore chez ses parents parmi ses cinq frères et sœurs, utilisant tout son maigre salaire dans des vêtements de luxe, pensant ainsi plaire au très bel avocat Won, qu’emploie la société pour laquelle PAl Kang travaille, une société qui gère des assurances médicales. Alors qu’elle est pourchassée par ses créanciers et que ses petits frères et petites sœurs lui déchirent ses vêtements hors de prix pour en faire des bandages (ils veulent tous être médecins comme leur papa), Pal Kang vit sur sa planète, et ne vit que pour plaire à Woon Kong Ha, qui l'ignore totalement depuis déjà cinq ans.
Seulement voilà, les parents de PAl Kang aussi vivent sur leur planète : eux non plus ne mettent pas un sous de côté et préfèrent donner généreusement tout ce qu’ils ont à ceux qui en ont besoin.

Alors que le père de Pal Kang vient d’être récompensé pour son altruisme par le bienfaiteur qui lui a permis d’exercer jusqu’à présent, sa femme et lui découvrent, effarés, que Pal Kang, fille du premier amour de madame, est en fait la VRAIE petite fille du dit bienfaiteur.. Alors qu’ils s’apprêtent à aller annoncer la bonne nouvelle à ce charmant vieux monsieur, riche à million bien sûr, que Pal Kang est la fille de son fils préféré, dont il porte encore le deuil, délaissant totalement son autre fils, celui-ci est victime d’une crise cardiaque lors d’une dispute avec ce deuxième fils, dispute au cours de laquelle il annonçait son intention de léguer toute sa fortune à son fils spirituel, le beau père de notre héroïne, de manière à ce qu’il réalise son rêve : ouvrir la plus grande clinique de soins gratuits de toute la Corée.
Profitant de ce tragique accident, le fils ainsi déshérité et sa femme organisent la mort des deux seules autres personnes informées des divagations du grand père: les parents de PAl KAng.
Jin Pal Kang, l’écervelée, égoïste, incapable fille aînée, se retrouve seule, sans argent et sans toit, pour veiller sur ses cinq frères et sœurs, dont le dernier n’a que quelques mois.

Mon dernier coup de cœur en date en matière de drama coréen, depuis soulmate et you’re beautiful. D’ailleurs, l’un des rôles principaux masculins tenait également le rôle principal dans soulmate. Ces quelques années de plus lui vont à ravir.

Toujours est il que Wish upon a star est un vrai petit bijou. Si le drama s’ouvre comme une comédie romantique des plus pitoyables (ce n’est pas sans rappeler le navrant confession d’une accro du shopping), dès le second épisode, on sombre dans le drame larmoyant à souhait. (Bon, faut aimer les drames larmoyants bien sûr, moi j’adore ça, et copinou me soupçonne même de donner une meilleure note en fonction du nombre de fois où j’ai pleuré..)
Mais plus important que les larmes, l’impression de vrai. Alors oui, le scénario est complètement tiré par les cheveux, on se dit qu’elle a vraiment un karma pourri la pauvre pour avoir autant de galères qui lui tombent dessus d’un seul coup, et surtout, on se demande comment une fille qui se foutait de tout, absolument, il y a quelques jours, arrive à rebondir aussi bien et à accepter la situation en remontant ses manches.
Cette petite incohérence mise à part, il faut bien avouer que l’héroïne est particulièrement attachante (enfin, une fois passé le premier épisode, parce que dans cet épisode, on a juste envi de lui jeter des trucs à la figure, n’importe quoi, pourvu que ça fasse mal), et une mention spéciale à l’aîné des garçons et la petite dernière des filles, qui sont tous les deux, futés et débrouillards, et surtout, qui ont un énorme sens de la famille et des responsabilités.
Bon, je n’ai encore vu qu’un quart du drama, mais pour l’instant, la seule réelle fausse note, vient du côté des « méchants », à savoir la belle fille du grand père riche et sa fille, qui sont des garces, certes, mais qui n’ont rien d’exceptionnel, ni dans leur jeu d’actrices, ni dans leur comportement. Mais je suppose que ça va se gâter par la suite, dès que les deux personnages principaux auront commencé à tomber amoureux de l’héroïne (oui, parce qu’on sait tous que ça va arriver !), parce que bien sûr, la fille de la méchante est amoureuse d’un des deux ! (sinon, c’est pas marrant).
Bref, je sais qu’il va y avoir plein de trucs hyper prévisibles, mais c’est pas grave.
Les scènes de comédies sont très drôles et on devine que ça va aller en s'arrangeant, au fur et à mesure que l'avocat coincé se décoince
L'évolution de la relation entre l'héroïne et les deux protagonistes masculins est à la fois, intéressante et crédible. c'est un régal du début à la fin.

Le bémol? Certains point du scénario sont un peu gros à avaler, des coïncidences un peu trop flagrantes, des racourcis trop facils.. mais comme on adorre l'héroïne, ben finalement c'est plutot mieux comme ça!

Publié dans Drama

Commenter cet article