the twins effect 2

Publié le par SaphiraParker

ben ouais, ils ont fait une suite.....

enfin, officiellement!

j'ai voulu regarder the twin effect 2, parce qu'il y a daniel Wu dedans, et pour le cas où on est besoin d'avoir vu le premier comprendre le second, j'ai donc regardé le premier avant. bref

ALors, ce n'est pas du tout une suite. Les trois personnages qui ont survécus à la fin du premier volet sont présent à nouveau, et portent les mêmes noms...mais c'est bien le seul point commun entre les deux films. Le premier se passait en 2046 ou un truc du genre, le second se passe en des temps immémoriaux, où une méchante reine a pris le pouvoir et condamné tous les hommes à l'esclavage, interdisant les femmes de tomber amoureuse. Je précise que ces esclaves sont vachement bien traités quand même(je n'en ai pas vu un seul se faire foueter ou autre) mais j'adorre le côté ultra féministe( les hommes sont appelés arrièrés!)

D'une manière générale, ce second opus est bien meilleur que le premier. Déjà, parce qu'il y a une véritable histoire, aussi tirée par les cheveux soit elle (une prophétie annonce qu'un jeune homme appelé l'étoile du jour ranversera la méchante reine) et le fait que tout se passe en plein jour, rend les combats un peu plus agréables à regarder. Toute fois, le jeu des acteurs est à peine plus évoluer. L'une de mes plus grosses déception étant que Daniel Wu n'est vraiment pas très présent à l'écran, heureusement, the twin effect 2 fait parti des films dans lesquels il s'est souvenu comment jouer. Les histoires d'amour s'entremelant sont un peu plus crédibles que celles du premier film, et même un peu plus "mignones"

Un moment un peu plus plaisant, certes, mais toujours pas un grand moment. Si Jackie Chan fait ici aussi une apparition, elle n'est cette fois pas salvatrice du tout, il dit deux phrase et ce bat contre un gars qu'on a toujours pas bien compris quel était son rôle dans cette histoire un peu grotesque.

ma note 6/10



Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article