Rainbow Eyes

Publié le par SaphiraParker

Titre original : 가면
Titre anglais : Rainbow Eyes
Réalisé par Yang Yoon-ho - Corée - 2007

Casting

* Kang-woo Kim dans le rôle de Kyeong-yoon Cho
* Min-sun Kim dans le rôle de Eun-ju
* Su-kyeong Lee dans le rôle de Su-jin Cha
* Chang-kyun Choi dans le rôle de Jay Bae
* Ji-yeong Oh dans le rôle de Mi-sook Jung
* Won-sang Park
* Sung-ryeong Kim dans le rôle de Hae-suh
* Won-yeong Jang dans le rôle de Rapist

Synopsis :

Un inspecteur de police est rattrapé par son passé alors même qu’il est au cœur d’une enquête des plus sanglantes. Sa coéquipière, amoureuse de lui, tente en vain de l’aider à se débattre dans ces eaux troubles.

 Une magnifique histoire d’amour sur fond d’intrigue policière. Une association qui fonctionne rarement, seulement voilà, ici, ce n’est pas une histoire d’amour comme les autres.

 Un scénario très bien écrit, une interprétation proche de la perfection, des seconds rôles à la hauteur, et une musique justement dosée, tout est réunis pour nous emmené à des années lumières. Malgré quelques violences, souvent gratuites, peu d’incohérences, et surtout, pas de fausses notes, du moins aucune que je n’ai décelées.
 Un excellent thriller à mon goût, qui n’est pas sans rappeler le sublime « The crying game » qui a révélé Forest Whitaker, le terrorisme et l’IRA en moins. Magnifique jeu du chat et de la souris, époustouflant casse-tête, rainbows eyes m’a fait passé un excellent moment de cinéma. Min-sun Kim est parfaite dans le rôle de la femme flic qui excelle dans son métier, mais aimerait qu’on la voit un peu plus comme une femme. Son rôle est très bien écrit, et elle colle parfaitement bien à l’idée que l’on pourrait se faire du personnage.
 Quant à Kang-woo Kim, il est lui aussi très bien dans le rôle du beau ténébreux torturé par un sombre passé. Même si certaines scènes sont tout à fait prévisibles, la fin n’en reste pas moins un dénouement au combien poétique qui colle à ravir avec un film qui commençait de manière très sanglante.
 
 J’ai vraiment adoré, et je le recommande chaudement.
Ma note : 9.5/10 (mais j’ai vraiment envie de mettre 10 !)


Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article