Playboys cops

Publié le par SaphiraParker

"Couchés ! Playboys Cops - ohohohoh - est un film de Jingle MA, avec Shawn YUE en tête d'affiche. Triangle amoureux entre un flic HK et un autre du continent avec une midinette venue de la TVB en guise de nonos, on n'en attend pas un chef d'oeuvre, mais bon, en attendant... Y'a des lumières bleues, des riffs de guitare à l'électricité, de l'action, des effets par ci et par là... MA nous sort son jingle début mars dans les salles HK." source : www.kfccinema.com

Titre Original : Fa fa ying king

Titre Anglais : Playboy Cops

Réalisateur : Jingle Ma

Genre : Action, romance, triller

Pays : Hong Kong

Durée : 1h38

Année : 2008

Casting

* Shawn Yue dans le rôle de Michael Mak Ho Man

* Kun Chen dans le rôle de Lincoln Lam

* Shaun Tam dans le rôle de David Lai

* Ka-Yan Chung dans le rôle de Lisa

* You-Nam Wong dans le rôle de Lung

* Danny Lee dans le rôle de Père de Michael

* Michelle Mee dans le rôle de Michelle

* Vincent Kok dans le rôle de Sir Wong

* Xin Xin Xiong dans le rôle de Xiong Xin Xin

* Teddy Lin dans le rôle de Lin Chun

* Philip Ng dans le rôle de Robber

* Ella Koon dans le rôle de Policewoman

* Sammuel Leung dans le rôle de Lo Keung

* Zou Na dans le rôle de Zou Na

* Loi Kwan Kam dans le rôle de Kam Loi Kwan

Synopsis Une attaque à main armée extrêmement violente oblige Lincoln a venir enquêter à Hong-Kong sur la mort de son frère. Il y rencontre Michel, officier de la police judiciaire suspendu pour insubordination...soucre: Newsasia

 Encore un film d’action Hong kongais me direz vous ? Et vous auriez raison. Mais un film vide de tout scénario ? Pas tout à fait. Outre le fait que Shawn Yue est en mode « j’me la pète »(comment ça, comme d’hab ? Oui, peut être), il est toujours aussi sexy. Mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. Toujours aussi agile, mais moins à son avantage que dans invisible Target, il est secondé par le non moins agile et sexy Ku Chen, qui lui, ne se la pète pas. Passons.

 Alors il faut savoir que…le synopsis….est complètement faux ! Lincoln est appelé à Hong Kong pour identifier son jeune frère, qui vient d’être assassiné. Déterminé à retrouver le meurtrier et le venger, il accepte de s’allier à Michael, un flic un peu particulier, qui arrête les malfrat grâce à l’argent de son père, lequel veut lui prouver qu’il est digne de l’amour de la belle Lisa. La première partie du film est juste inutile, presque hors sujet. Le réalisateur et son scénario semblent vouloir nous dépeindre nos trois protagonistes, mais galèrent un peu. Ainsi, on comprend assez vite la personnalité de Michael (un fonceur, qui n’a pas peur de grand chose, et qui semble avoir des rapports plus que conflictuels avec son père) mais Lincoln reste bien plus mystérieux.

 Les combats se succèdent, assez bien faits, mais pas réellement justifiés, et parfois bâclés. Et puis, l’histoire évolue. On apprend la vérité sur le passé de Lincoln, les deux hommes s’attachent, Lisa reste au milieu, le trio semble inséparable. C'est alors que l’enquête les rattrape, plus exactement, le « grand méchant »se rappelle à leur mémoire.

 La comédie fait place au drame, la souffrance s’immisce, les larmes et le sang commencent à couler à flots. La fin vient plus vite que prévu, et surtout, elle n’est pas du tout celle qu’on attend, même si ça fait un moment qu’on a trouvé qui était le « grand méchant ». j’ai pleuré pendant les 20 dernières minutes, mais j’ai vraiment beaucoup aimé ce film. Sur le principe d’un « l’arme fatale » ou encore d’un « bad boys », les poursuites en voiture en moins, c’est selon moi une réussite, le duo fonctionne bien, même si certaines sont tour à tour prévisibles ou répétitives.

 Des émotions réelles et inattendues. Un beau coup de cœur. Ma note : 9/10



Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article