Moodori

Publié le par SaphiraParker

Titre Original : 무도리
Titre : Moodori
Réalisé par Lee Hyeong-Seon  - Corée du Sud - 2006

Casting

* Seo Young-Hee
* Park In-Hwan
* Choi Ju-Bong
* Seo Hee-Seung
* Lee Hee-Do
* Oh Jeong-Se
* Jeong Hee-Tae
* Park Hyeon-Young
* Kang Gi-Hwa
* Lee Min-Jeong
* Ahn Jae-Hong
* Choi Mi-Young
* Hwang Geon
* Kim Jin-Gu

Synopsis

 

Trois hommes d’un age assez  avancé s’ennuient dans le petit village montagneux de Moodori, quand survient une série de suicides du haut de la falaise qui surplombe le village. Les proches des suicidés les ayant « dédommagés », ils ont idée d’en faire un commerce, et ouvre un hôtel pour encourager les désespérés à venir mettre fin à leurs jours à Moodori. Arrive alors au village une jeune journaliste avide de sujets à sensation qui veut faire l’article du siècle sur ce phénomène. Mais c’est sans compter sur un groupe d’internautes issu d’un forum de discussion sur le suicide, qui sont venus en groupe pour quitter ce monde, et qui la prennent pour une des leurs.

 

 

 Ce qui à première vue ressemble à comédie burlesque, se révèle au fur et à mesure être une fable certes drôle, mais aussi poétique, sur l’espoir, le désespoir, et le fait de profiter du malheur des autres.

 

 Les trois vieillards sont assez attachants, ce qui n’est pas vraiment le cas de la journaliste. Son personnage est intéressant, mais n’a rien d’exceptionnel, et est même agaçant par moments. En revanche, les personnages secondaires sont autant de possibilités de rebondir.

L’histoire évolue très lentement, et on n’est pas loin de s’ennuyer, mais ça vaut la peine de parvenir jusqu’à la fin pour enfin comprendre certaines choses qui en valent la peine, comme l’histoire personnelle du plus aigri des trois hommes.

 

 Je n’irais pas jusqu’à recommander ce film, mais si vous aimez bien les films coréens en général, autant ne pas s’en priver. Pas un très grand moment, mais un moment plaisant.

Ma note : 7/10

 

PS : ne me demandez pas pourquoi sur l’affiche du film ils ont des vêtements de sorcières, je cherche encore…..



Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article