Un gros COU DE COEUR!

Publié le par SaphiraParker

Hello les gens!

C’est votre envoyée spéciale préférée ! Comment ça je me suis auto-proclammée envoyée spéciale ? comment ça je suis pas votre préférée ? (/me très vexée, ne va pas écrire son article pour la peine….) c’est bête, hein, je voulais vous parler d’un super groupe que j’ai découvert ce week end… mais puisque vous voulez pas savoir……

Bon aller, j’arrête de faire du boudin…… Alors voilà, je vous raconte tout : Afin de suivre l'évolution du groupe Sunday PM, dont je vous parlerais très bientôt, c’est à dire quand j’aurais réussi à avoir une « interview exceptionnelle » de ses membres, je me suis rendue à un petit concert au Barock (à Pierrelaye, dans le  Val d'oise)…..

Ainsi, ce lieu qui m’a permis la semaine dernière de découvrir la magnifique, envoûtante, sensuelle voix cristalline de Nae, chanteuse du groupe Soem (voir le précédent article intitulé « découverte »), accueillait hier soir dimanche 20 Avril, trois groupes, composés chacun de trois garçons dans le vent.

Le dernier étant les Sunday PM, sujets d’un prochain article, et les premiers (Bliss)n’en valant pas la peine à mes yeux, je vais donc vous parler de ceux qui ont créé l’événement hier soir : Le groupe Block Buster, qui porte superbement son nom !

En effet, Boris(à droite sur la photo), Jul(avec la casquette) et Adrien(le pervers qui joue avec la poupée) ont été les stars de cette soirée rock.

Bien que pas particulièrement fan de punk (vous avez du le remarquer à présent, je suis plus pop/ folk), je me suis laissée complètement entraînée par l’ambiance électrique qui régnait autour de la scène. Les jeunes filles étaient hystériques (oui, ils ont déjà des groupies), les mâles étaient déchaînés comme à un concert de nirvana ou autre foo fighters (non, je n’en rajoute pas ! comment ça je peux pas savoir ? parce que je ne suis jamais aller à un concert de nirvana ou des foo fighters ? et alors ? /me tire la langue.) Bon alors, je m’explique, puisque vous voulez des explications :

D’abord : Le guitariste/chanteur, Adrien possède une voix puissante et travaillée, chose rare pour un groupe de ce genre, qui n’officie pas depuis longtemps,(le groupe n’existe que depuis un an, même pas). L’osmose des musiciens est remarquable, toujours quand on prend en compte le fait qu’ils ne jouent pas ensemble depuis longtemps..

Le bassiste, Boris, chante également, et malgré son gabarit « tom pouce »(c'est impressionnant comment il se transforme quand il est sur scène, c'est une boule de nerf, et dès qu'il la quitte, il devient tout réservé, tout mimi, t'as envi de le prendre dans tes bras et de lui dire "ne t'en fais pas, je te protège!"), on l’entend ! chose miraculeuse compte tenu de leur jeu énergique, particulièrement du batteur, Jul (un peu bourrin à mon goût tout de même, mais bon). Leur bonne humeur communicative et contagieuse n’a d’égale que leur énergie (comment ça je me répète ? ben c’est pas de ma faute si c’est vrai ! ces mecs sautent partout, enfin pas le batteur, il peut pas !, courent  dans tous les sens et tout ça en chantant, jouant de la guitare et de la basse, et jouant avec le public, leur public.) Je suppose qu’avoir un public composé à 80% d’amis doit les aider à se sentir à l’aise sur scène. Mais pas seulement.

Ils sont ouvert d’esprit, du moins c’est l’impression qu’ils donnent, ils sont là pour partager: comme tout artiste digne de ce nom. En plus de leurs compositions, ils nous ont « offert » de très belles reprises de groupes phares, à commencer par Simple Plan avec le célèbrissime « Welcome to my life » mais aussi un medley composé entre autre d’Offspring (comment je me suis sentie moins vieille tout de suite quand j’ai reconnu ces notes que j’écoutais en boucle dans le temps !) Ils ont repris également version guitare/basse/batterie l’hymne techno « destination unknow », l’un des rares morceaux « techno » sur lequel mes pieds bougent tout seul. Pour finir, ils ont fait « monter » sur scène (oui, entre guillemets, parce que la scène n’est pas réellement surélevée au Barock) des personnes du public, beaucoup d’amis à eux, mais aussi divers personnes dont un « métaleux » et un « johnny’s »(comprenez fan supposé de Johnny Hallyday), qui semblaient ravies (un peu comme moi) de s’être visiblement trompé d’endroit. Et tout ce petit monde a entonné joyeusement « Baby one more time », version (mince, je ne sais plus quel était le premier groupe de rock à avoir repris cette chanson de Brit-Brit ? Blink 182 ?Sum41?) bref, version guitare saturée quoi !

Ah oui, et accessoirement, je dis ça surtout pour ces demoiselles, Adrien et Jul nous ont gratifié d'une séance de "hotstuff": en gros ils ont fait tomber la chemise. A noter que Jul est très musclé et qu'il en a complexé plus d'un dans l'assistance.

Cette partie du concert au Barock fut un régal de bonne humeur, d’ingéniosité, de partage et d’énergie. Un groupe à surveiller donc, même s’ils sont si nouveaux qu’ils n’ont même pas encore d’EP. Au moins ont ils un myspace:   Mon seul regret : pourquoi ils font du punk ? ils pourraient pas faire de la musique que j’aime ? histoire que je les aime encore plus ? J’ai passé un super moment, et pendant ces quelques minutes, j’ai oublié que j’avais quasiment dix ans de plus que les 80% du public. Mais j'ai hâte de recommencer!

Alors, selon leurs propres dires (si si, je cite Boris Him-self,) le son sur le myspace est un peu naze, mais Adrien a promis qu'ils allaient s'y atteler très prochainement pour ne plus en rougir

Enjoy, foncez dessus, et faites tourner!



Publié dans BlockBuster

Commenter cet article