Fate

Publié le par SaphiraParker

Fate.png

Titre Original : Sookmyeong
Titre Anglais : Fate
(Autre Titre : Destiny)
Réalisé par  Hae-gon Kim – Corée -2008

 

Casting

* Song Seung-heon dans le rôle de Kim Woo-min
* kwon Sang-woo dans le rôle de Jo Cheol-joong
* Kim In-kwon dans le rôle de Jeong Do-wan
* Park Han-byeol dans le rôle de Jeong Eun-yeong
* Min Eung-sik dans le rôle de Jeong Doo-man
* Ahn Nae-sang dans le rôle de Cha Gang-seop

Synopsis

La descente aux enfers tragique et sanglante de quatre amis, suite à la trahison de l'un deux, qui a conduit un second en prison, pendant que les deux autres tentaient de survivre.

 

Quatre amis de longue date décident de braquer une banque, mais pas n'importe laquelle : celle du parrain local. Cheol-Joong prévient le parrain en question, espérant en retirer quelques honneurs. Do-Wan est passé à tabac et laissé pour mort, le troisième est estropié par les hommes de main de Doo-Man, le parrain. Le quatrième, Woo-min, fera deux ans de prison. A sa sortie, les trois autres ont coupé les ponts les uns avec les autres. Alors qu'il décide de laisser le passé derrière lui, ne renouant qu'avec Do-Wan, son meilleur ami devenu toxicomane, le passé lui, le rattrape, et entraîne tout sur son passage.

 

 

Un film extrêmement sombre, avec beaucoup de violence (de très nombreuses bagarres de rues, et pas mal de passage à tabac). Les protagonistes semblent tous impuissants faces aux évènements qu'ils doivent appréhender, comme si c'était leur destin. Plus ils se débattent, moins ils s'en sortent, et quand l'un y parvient, les autres sont là pour le ramener dans leur panier de crabes.

Peu de femmes dans ce film très brut, et très compliqué. Elles apportent quelques grammes de finesse dans ce monde brut, par le biais de leur larmes, toujours justifiées. Ici, pas de sur jeu, il n'y  pas de place pour ça. Pas de jeux de mots pour détendre l'atmosphère : on n'a pas le temps. C'est comme si chaque personnage savait que son temps était compté. Et c'est un peu ça : ils savent tous qu'ils vont mourir, la seule inconnue, c'est comment.

The Fate est un film assez compliqué à suivre, tellement il y a de trahison, de revirements, de liens de parenté et autres liens complexes. Pas loin du casse tête. Mais une fois qu'on a assimilé qui est qui et surtout, qui a trahit qui, on se retrouve dans le wagon, sans pouvoir en redescendre.

 

Même si l'histoire se déroule sur plusieurs mois, ça va vite, très vite. Pas de temps morts ou presque, la majorité des scènes se passent de nuit, comme si tout se passait la même nuit. J'ai beaucoup aimé ce concept des hommes qui luttent pour survivre quand bien même ils savent pertinemment que leurs efforts sont vains.

 

Ma note :8/10



Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article