Fairely legal/Facing Kate

Publié le par morgane-chan

kate.jpg

Rôle : Kate Reed

Michael Trucco

Rôle : Justin Patrick

 

Virginia Williams

Rôle : Lauren Reed

Baron Vaughn

Rôle : Leonardo

 

 

Synopsis:

Kate Reed est entourée d'avocats. Son père est avocat, son frère est avocat, sa belle-mère est avocate, son mari est procureur. Alors, les avocats, elle connaît, c'est pour ça qu'elle, elle n'est pas avocate, elle est médiatrice. Souvent moins couteux qu'un procès, le recours à la médiation arrange souvent tout le monde, en théorie, il n'y a pas de perdant. C'est ce qu'il y a de plus juste, et c'est ce qui plaît à Kate.

Seulement voilà, Kate est "obsédée" par la Justice, se consacre corps et âmes à ses médiations, et en délaisse son père, son frère, et son mari. Mais elle est heureuse comme ça. Jusqu'au jour, où son mari Justin demande le divorce, son frère se retrire des affaires pour se consacrer à sa vie de famille, et où son père meurt, la laissant "aux mains" de sa sorcière de belle-mère, Lauren.

 

Ni vraiment une comédie, ni vraiment un drame, cette série se ballade en funambule entre les deux.

Les personnages sont très attachants, "vrais", entiers. Le personnage de Kate me rappelle celui de Brenda Leigh Johnson: Toutes les deux sont passionnées par leur travail, toutes les deux aveuglées par leur mission, au point d'en oublier le reste de l'univers. Au moins Kate, jusqu'à présent en tout cas, n'irais pas jusqu'à mettre en danger la vie de quelqu'un, et ne se met pas en travers des enquêtes de Police qu'elle croise (rares, rassurez vous)

Alors avant tout, ça fait plaisir d'avoir autre chose justement que des éternelles enquêtes de Police.

L'évolution des personnages est discrète, mais suffisante, les intrigues au coeur des médiations de Kate, le plus souvent passionnantes, et celles qui occupent les personnages secondaires, suffisament détaillées pour intéresser, sans jamais occulter celles de Kate.

Mais par moment, on voudrait en fait. Parce que mine de rien, tout comme Brenda, ben Kate, des fois, elle énerve, elle est trop tétue, et bien que remarquable négociatrice, manipulatrice, bref, médiatrice parfaite, quand il s'agit de sa vie personnelle, elle perd toute objectivité et se ferme comme une huitre. Dès lors, Justin et Lauren, pour ne citer qu'eux, sont bien mis à mal par notre héroïne

 

Première saison dévorée, seconde, bien entammée. A aujourd'hui, mon personnage préféré est celui de Lauren Reed.

Je recommande!!

Publié dans TV Show

Commenter cet article