Dragon Ball Evolution

Publié le par SaphiraParker

Twentieth Century Fox France

 

Synopsis :

Goku est un adolescent plus intéressé par les filles que par les cours, raillé par ses camarades. Il vit seul avec son grand père. Alors qu’il a enfin l’occasion de s’intégrer grâce à l’invitation de la belle Chi-chi à sa soirée, il est une fois de plus harcelé par les autres garçons. Il décide de rompre la promesse faîte à son grand père et de se défendre pour une fois : il leur met une rouste royale. Soudain, il sent son grand père en danger, et rentre chez lui en courant.  Trop tard, son grand père mourant a juste le temps de lui donner quelques consignes avant de s’éteindre : Il doit retrouver Rochi, et le prévenir que Piccolo est de retour. L’aventure commence…..

 

Oui, bon, d’accord, j’en rajoute, pour que ce soit encore un peu plus pompeux….

Alors commente vous dire ?

 

Au terme des 15 premières minutes, j’étais pleine d’espoir. Je me disais : « si on occulte le fait que c’est sensé être Dragon Ball, ça peut faire un très bon film d’action « basique », voire un bon film comique. »

Seulement voilà, très vite on déchante.

Pourtant, les ingrédients sont la :

Un beau gosse qui se bat plutôt bien, qui veut attirer l’attention d’une jolie fille, de l’humour, une quête… Ah ben oui, c’est ça le problème ! En fait, y a pas de quête !!!

Ben oui, on nous dit qu’il faut avoir les dragon ball, on nous explique vaguement ce que c’est, mais concrètement, on va pas vraiment les chercher en fait.

On met introduit des personnages parce qu’ils existaient dans la version originales, mais on oublie de leur donner…un rôle ! Ainsi, Bulma n’est là que pour montrer qu’on est dans une pure fiction grâce à ses super gadget de la capsule corp, et Yamcha….ben je me demande toujours pourquoi ils ont pris la peine de le mettre.

 

Je crois que le personnage le plus « fidèle » est celui de ChiChi, même si elle crie beaucoup moins. Rochi, dans les premières minutes est assez proche, notamment grâce à l’élément comique qu’il apporte, (et aussi le fait que sa rencontre avec Goku est l’une des seules scènes intéressantes du film), mais cette proximité s’évapore vraiment très rapidement. Quant à Goku…. On l’a dit et on l’a re-dit avant la sortie du film, qu’est ce que justin chatwin peut bien avoir en commun avec Goku ? Ben rien.

Dans mon souvenir, Goku (qui est un gamin normalement à ce stade de l’histoire) n’est pas loin d’être un débile profond. Ben non, Justin Chatwin a des scènes d’intense réflexion (qui servent absolument à rien, je vous rassure, qui ne font absolument pas avancer l’histoire. Pareil, je n’ai pas souvenir que Goku s’intéressait réellement aux filles, mais bon.

 

Parlons un peu de points positifs (si, si, il y en a je vous assure !).

D’abord, les décors. Moi, je les ai trouvé sympas. Complètements hors sujets, mais sympas. Ça m’a fait penser par moments à Demolition Man (je parle du seul moment où ils sont en ville), et puis, les gadgets de Bulma, ils sont peut être moches, mais ils sont terribles et pas si éloignés que ça de l’œuvre originale.

Passons à la réalisation. Pour les 15 premières minutes, elle est vraiment bien, d’un assez haut niveau. La scène où Goku esquive toutes les attaques de ses chers camarades de classe est vraiment bien faite. De très beaux mouvements de caméra, des ralentis bien dosés et bien exploités (notamment une vitre de voiture qui explose…très sympa !) LA rencontre entre Rochi et Goku, pareil : assez beau combat, assez drôle. Enfin, un peu plus loin dans le film, un combat de Chichi : très court, (vraiment très court) mais joli.

 

Vous avez dû remarquer que je n’ai pas parlé de Picolo… Normal, on ne tire pas sur une Ambulance. Je ne comprends même pas que James Masters ait accepté un truc pareil.

Bref

Au final, j’ai eu l’impression qu’ils se sont maniés de finir pour faire face aux rumeurs et aux mauvaises langues et du coup, le film qui partait pas si mal que ça, se retrouve encore pire que prévu. Toute la technicité due pour ce genre de film est entièrement concentrée dans les 20 premières minutes. C’est flagrant ! non seulement les mouvements de caméra sont moins fluides et les effets spéciaux moins….ben fluide aussi je vais dire, plus primitifs en fait, mais même les dialogues sont passés de drôle à complètement niais et inutiles, pire que pour un karaté kid.

Ma note : 3/10



Publié dans cinéma en général

Commenter cet article