City Hunter (le drama Coréen)

Publié le par morgane-chan

Image

Titre Original : 시티헌터 / City Hunter
Genres : Action, romance
Episodes : 20
Pays : Corée
Année : 2011

Casting

• Lee Min Ho dans le rôle de Lee Yoon Sung
• Park Min Young dans le rôle de Kim Na Na
• Lee Joon Hyuk dans le rôle de Kim Young Jo
• Hwang Sun Hee dans le rôle de Jin Soo Hee
• Goo Ha Ra dans le rôle de Choi Da Hye
• Kim Sang Joong dans le rôle de Lee Jin Pyo
• Chun Ho Jin dans le rôle de Choi Eung Chan
• Kim Sang Ho dans le rôle de Bae Shik Joong
• Park Sang Min dans le rôle de Park Moo Yul
• Kim Mi Sook dans le rôle de Lee Kyung Hee
• Lee Seung Hyung dans le rôle de Song Young Duk


Synopsis

Et non! Vous ne rêvez pas! C’est bien l'adaptation du cultisme manga! Toutefois, ne nous emballons pas trop non plus, c'est quand même une adaptation bien libre!
PArk Moo Yul et son frère d'armes Lee Jin Pyo font parti de l'élite de l'armée Coréenne. Toutefois, en 1983, ils échouent à protéger efficacement une délégation COréenne à l'étranger. Vexé par la sauvagerie de l'attentat dont ils ont été victime, l'Etat major décide de frapper fort, et envoi Moo Yul, papa depuis quelques heures, et Jin Pyo exécuter une mission punitive en Corée du nord. Mais alors qu'eux et leurs hommes s'apprêtent à rentrer après avoir mener à bien la mission, le président, himself, condamne cette mission. Les 21 soldats sont sacrifiés, pire, abattus par leurs alliés. Lee JinPyo, le seul survivant, jure de se venger. Son plan: élever lui même le fils de son meilleur ami, et en faire une machine à tuer.
28ans plus tard, le plan est près à être exécuté et Lee Yoon Sung élevé dans la guère des cartels, au coeur de la jungle thaïlandaise, est lâché sur Séoul


Bon, of course, notre héros est un joli coeur...mais pas un goujat, et encore moins un coureur. Monsieur a des sentiments, et nobles en plus.
Alors oui, c'est marrant par moment, il y a quelques scènes d'action, mais soyons honnêtes, on est beaucoup plus près de la comédie romantique que du polar d'action. N'est pas Iris qui veut!
Néanmoins, les personnages sont très attachants, et rien que pour ça, ça se laisse DEVORER! (pour ma part, je suis à un épisode par jour, faute d'en avoir plus sous la main!)

Si on sort Ryo Saeba de la tête, et surtout, qu'on n'a pas l'espoir d'apercevoir Saeko, ben y a moyen de bien accrocher. C'est mon cas
(en plus, le héros est très beau, et l'héroïne toute mignonne)

Certains points de l'intrigue d'origine ont été tout de même intégrés à cette nouvelle histoire. Ainsi, Yoon Sung et NAna, sont comme chiens et chats, toujours en train de se chercher, même si les sentiments du héros ne font aucun doute. En plus, Yoon Sung arrive à la base à Seoul bien décidé à protéger Kim Nana, suite à une promesse qu'il a faite à son meilleur ami (sauf qu'on ne sait toujours pas au terme de l'épisode 5, qui est cet homme pour Kim Nana). Enfin, le fait que le héros préfère donner une mort médiatique et politique à ses ennemis plutôt que les tuer purement et simplement, ça se rapproche un peu de la philosophie de Ryo...
Je n'ai pas lu beaucoup de manga, mais je crois effectivement me souvenir qu'il est question de l'enfance de Ryo parmi les guerrieros. Ici, on transpose la Colombie en Thaïlande, mais c'est à peu près le même délire là encore.
Enfin voilà, moi j'adore!
Comme quoi, faut arrêter de juger les livres à leurs couvertures!

 

A partir du 6ème, même en fait milieu du 5ème, l'action et l'intrigue commencent à prendre correctement le dessus sur la romance. On a des scènes sympatoches, même si c'est toujours pas du *Tarantino.
Mais ça méritait d'être précisé!

 

Au final:
les scènes d'actions bien que courtes et pas assez nombreuses à mon goût, étaient très bien chorégraphiées.
L'humour est efficace, sans être omniprésent.
Et comme bien souvent, plus la conclusion arrive, plus l'humour se raréfie, pour laisser la place au larmoyant: heureusement, pas tant que ça. y a des moments limites, mais je n'ai pour ma part pas sorti mon mouchoir avant l'épisode 20. (d'ailleurs, je pense qu'une personne normale ne l'aurait pas sorti)
le seul bémol selon moi: l'épisode 20: des personnages qui disparaissent, alors qu'on aurait voulu les voir rester, et surtout, la "vraie fin" (comprenez: ce qui se passe après la résolution de l'intrigue principale), est un peu pourri: à part pour une toute petite poignée de personnages, on ignore les conséquences de tout ce bazar: c'est un peu dommage

Mais bon, je me suis régalée pendant ces 20 épisodes, c'est le principal

Publié dans Drama

Commenter cet article