My Boss My teacher

Publié le par SaphiraParker

Suite de My boss my hero

Ce second opus se prend beaucoup moins ausérieux. Il subsiste quelques scènes dramatiques, mais qui n'ont nullement l'ampleur du premier film (je n'ai pleuré qu'une seule fois!)

Les combats sont plus soignés bien qu'encore rares, et les scènes comiques sont encore plus burlesques, mais sans tomber dans le ridicule (enfin des fois quand même, c'est un peu abusé) J'ai été déçue de ne pas revoir dans cette suite le personnage féminin que le héros avait aidé dans le premier, mais une fois dedans, on oublie ce détail. et on s'attache aux nouveaux personnages(ou pas)

Sinon, au premier abord, ça ressemble à unGTO, mais finalement, notre héros est quand même bien plus préocupé par ses devoirs de bras droit du boss, que par ses devoirs de prof, même s'il essaye de se rapprocher de ses élèves autant que possible.

Cette fois, il s'agit d'un lycée qui rengorge beaucoup moins de problème (même si la corruption est toujours là), le ton est vraiment beaucoup plus léger. Ses débiles de seconds forment toujours une belle paire de bras cassés,mais le troisième des acolytes semble s'être acheté un cerveau entre temps

Bref, My boss My teacher est beaucoup moins moraliste que le premier, et bien que l'acteur principal soit toujours aussi bon (à mon gout du moins), cette suite est décidément bien "plate, fade". Restent les combats, à la fois plus corégraphiés et moins sanglants. Et le big boss bien attachant Je mettrais donc un petit 6.5/10



Publié dans cinéma asiatique

Commenter cet article