My boss my hero, la série

Publié le par SaphiraParker

Voici la version japonnaise.

Bien plus légère que son homonyme coréenne, cette histoire nous fait littérallement mourire de rire du début à la fin. Tout est exagéré,de la bêtise du héros à sa force physique en passant par ses aventures, toutes plus farfelues les unes que les autres. Ici, pas de cas de conscience sur le bien fondé d'une action, par de larmes sur la situation tragique d'un étudiant, juste des rires... Un seul mot dordre: profitez de votre jeunesse! Et ça, Makio en a bien l'intention!!!

Synopsis SAKAKI Makio fils aîné d'un chef de gang de Yakusa "Kantô Sharp Fang" à Tokyo Surnommé "Tornado Makio"pour ses prouesses lors de ses combats ne vit que pour une seule chose : succéder à son pére et devenir le prochain boss du clan . Mais malheureusement n'ayant jamais suivi de scolarité notre héro accumule énormement de lacunes ,un QI peu élévé . Exaspéré par la stupidité de son fils et son entêtement à être à la tête du clan son pére décide de passer un accord avec lui : retourner au lycée et obtenir le diplome de fin d'étude en échange du titre de boss . C'est ainsi que Makio 27 ans qui ne connait que les gangs , les bagarres , l'alcool et les femmes va se retrouver sur les bancs de l'école cachant sa véritable identité et dissumulant son age afin de s'intégrer à la vie de Lycéen et obtenir son diplome.

Bien sûr, rien ne se passe comme prévu, mais heureusement Kazu(sur la photo), qui lui est entièrement dévoué, veille au grain et intervient toujours au bon moment pour.....recoudre une doublure de veston, préparer un Bento succulent, lui faire un pudding.....et prendre les cous à sa place si besoin. Makio, très rapidement surnommé Makky par ses camarades de classes, se liera, bien malgré lui, assez rapidement avec Sakura-machin truc (euh..c'est pas moi qui ai oublié son nom, c'est comme ça qu'il l'appelle jusqu'au dernier épisode), et c'est avec lui qu'il prendra conscience de la difficulté d'être "un Lycéen": il faut être populaire, il faut avoir une moyenne générale supérieur à la ligne rouge, et puis on tombe amoureux (de la belle Umemura Hikari,sur la photo), et puis on se dispute avec la fille qu'on aime, et puis on est chef de classe alors on doit motiver toute la classe à participer à la fête de l'école, et puis la porf principale doit rencontrer notre père.... Tout ça, sans que personne ne découvre qu'il a en fait 27ans et qu'il est fils de Yakuza. Il doit aussi veiller à ce que personne n'empiète sur son territoir pendant qu'il est à l'école.... Mais Makio est fier, est détèrminer et ne renonce jamais.

My boss my hero est une grande leçon d'amour, d'amitié, de temps qui passe trop vite. Un genre de cercle des poètes disparus en moins....."classe"? non , en moins cultivé peut être?...enfin en moins quoi! mais surtout en beaucoup plus drôle! C'est impressionnant de voir Makki affronter chaque élève de la classe avant de tous les ralier à sa cause. Une mention spéciale au personnage de minami-sensei, très patiente, très motivée, comme devrait l'être un professeur en fait....A noter aussi que Nagase Tomoya qui interprète le héro Sakaki Makio, est le chanteur du groupe japonnais Tokio, qui interprète le splendide générique de fin: Sorofune

Ma note:9/10, parce que j'ai trouvé le dernier épisode un peu trop larmoyant par rapport au reste de la série, faisant grandement chuter la qualité (ben oui, si au moins ils étaient crédibles tous quand ils pleurent!)

bonus:

voici le titre sorufune, comme souvent on me croit pas quand je dis que c'est l'acteur principal qui chante, ben voilà le live http://www.dailymotion.com/relevance/search/sorafune/video/x44l7s_my-boss-my-hero-tokio-sorafune-liv_music

mais comme il crie comme un boeuf, voila le clip, plus agréable pour les oreilles.... http://www.dailymotion.com/relevance/search/sorafune/video/x13gbz_tokio-sorafune_music

enjoy



Publié dans Drama

Commenter cet article