Alcatraz

Publié le par morgane-chan

Sarah Jones

alcatraz.jpg

Rôle : Rebecca Madsen

Jorge García

Rôle : Dr Diego "Doc" Soto

Sam Neill

Rôle : Emerson Hauser

Parminder Nagra

Rôle : Lucy Banerjee

 

Synopsis:

 

Rebecca Madsen est flic, à la criminelle. Son partenaire vient d'être tué par un suspect ,quand elle est appelée sur une autre affaire: l'ancien directeur adjoint de la prison d'Alcatraz vient d'être assassiné. Sur les lieux, elle fait la connaissance de l'agent spécial Hauser, qui connaissait la victime, et qui semble avoir une petite idée sur l'identité de l'assassin, mais garde ses infos pour lui. Intriguée, la jeune femme interroge son oncle, ancien gardien à Alcatraz, qui lui aussi garde bien sous silence ce qu'il sait. Alors elle décide de consulter Doc Soto, Geek gérant d'un magasin de BD, auteur de quelques unes, mais avant tout expert reconnu de la prison d'Alcatraz. En travaillant ensemble, ils mettent à jour les secrets de l'oncle de Rebecca et de Hauser: lorsque la prison a fermée, c'est en fait parce que tous les prisonniers avaient disparu, évanouis dans la nature.

Rebecca découvre alors que l'homme qui a tué son partenaire lors d'une cours poursuite, n'est autre que son grand père, disparu avec les autres détenus en 1963, et revenu en 2012, sans avoir pris une ride. Elle et le doc rejoignent alors Hauser dans la mission qu'il s'est fixé: retrouver tous les prisonniers et gardiens disparus cette nuit là, et pourquoi pas, découvrir ce qu'il s'est passé.

 

Quel dommage!!!

Un départ lent, très lent, malgré un postulat de départ des plus intéressant.

Si c'est avec plaisir que l'on revoit à l'écran Jorge Garcia (Hurley/Hugo dans Lost) et Sam Neill (vu dans tellement de trucs, mais surtout Jurassic Parc et l'antre de la folie), on est très très vite déçu du manque de rythme de l'intrigue, du manque de charisme de l'héroïne, et du jeu ridiculement mauvais de certains acteurs (notamment celui qui joue Hauser jeune, ou l'oncle Madsen jeune, ou pire, le personnage du grand père).

Mais passé environ 6 épisodes, l'engouement apparaît enfin, l'intrigue revêt un certain sens, et les personnages secondaires se révèlent plus profond (notamment le directeur de la prison et son adjoint)

En fait, on aurait presque pu faire la série uniquement avec les séquences des années soixante, qui sont les seules dignes d'intérêt.

Heureusement, Sam Neill et son interpretation très juste du personnage de Hauser permettent de "tolérer" les scènes dans le présent, et ses petites joutent avec Jorge Garcias parviennent à faire sourir.

C'est donc fort logiquement que la série sera annulée aux Etats-Unis au terme de cette unique saison, dommage, car l'intérêt montait vraiment, mais mérité: ils avaient qu'à attaquer plus fort.

Avis mitigé donc pour cette série évènement, en espérant que Jorge Garcias trouvera rapidement de nouveaux engagements (même si lui même est loin de mériter la moindre récompense pour son jeu, comme dans Lost, il a su rendre son personnage humain et attachant)

 

Alcatraz

Publié dans TV Show

Commenter cet article