Blacklist

Publié le par morgane-chan

Blacklist

Synopsis: Le criminel le plus recherché du monde se rend mystérieusement à la police et offre ses services en dénonçant tous ceux avec qui il a collaboré sur ses crimes par le passé. Sa seule contrepartie : travailler avec une agent du FBI débutante avec qui il n'a semble-t-il aucune connexion...

Oui, bon alors... annoncé comme ça, ça n'a pas l'air exceptionnel... Oui , mais voilà! Raymond "Red" Reddington est interprété par le génial James Spader (Stargate, Wolf.. quoi? mes références sont vieilles? oui, ben au moins, elles sont de qualités!)

Tout le show, du moins la première partie de la première saison, se construit essentiellement grâce à ce personnage énigmatique et l'attraction qu'il exerce sur son entourage.

Ici, se mêlent, espionnage, théorie du complot, manipulations, meurtres, violence... et Poésie! Red est un personnage à la culture aussi impressionnante que sa carrière au sein de la CIA, avant sa défection pour rejoindre "le côté obscure", de toute évidence, bien plus lucratif. Chaque épisode est prétexte à une anecdote bien choisie, récitée telle une parabole biblique, que tout le monde se tait pour écouter.

Les personnages secondaires ne sont pas tous en reste.

LA première saison, est pour l'instant la meilleure, car aucun noirs secrets n'a encore fuité. Même si on commence a soupçonner qui est "méchant" et qui l'est moins, on ne connaît les intentions de personne, à part peut être les agents du FBI, qui eux, sont encore "purs", innocents, et plein d'illusions.

Le tandem que forment Donald Ressler et Liz Keane est juste, dans son équilibre, dans ses réactions, dans ses actions.... Ressler est le bras droit de la justice: inflexible, il obéit tel un soldat sur-entraîné. Liz, elle, se pose des questions, s'interroge, essaye de voir les zones grises dans le monde noir dans lequel ils vivent.

Un des personnages les plus attachants est celui du technicien, Aram Motjabi, qui prend de l'importance au fur et à mesure de l'évolution de l'intrigue, jusqu'à devenir un personnage très important dans la seconde saison. Pourquoi le plus attachant? parce que Aram n'est pas un agent du FBI comme les autres. Plus proche de Pénélope Garcia d'esprits criminels que de Steeve McGarrett de Hawai 5-0, Aram n'aime pas les armes à feux, n'aime pas la violence, croit en la bonté de chacun et que tout peut se résoudre de façon pacifique.

Ce qui est TRES bien dans cette série, c'est une réelle évolution de TOUS les personnages, pas seulement ceux qui sont à la lumière du scénario. Autre bon point, pas de redite, on ne tourne pas en rond, aucun épisode ne se ressemble, on est toujours surpris par quelque chose, même au terme de 2 saisons.

Ce qui me gène terriblement dans cette série: je déteste le personnage féminin principal... c'est dommage.

En tout cas, si vous chercher à changer un peu de tout ce qui est un peu trop nombreux à la télé (copshow, procedural ou hospital, ou même collegial (comprendre il n' y a pas un héros mais une bande de potes)) tout en ayant des scénario de qualité et des acteurs plutôt talentueux, foncez!

Publié dans TV Show

Commenter cet article