NCIS enquêtes spéciales, ou la vie de GIBBS

Publié le par morgane-chan

NCIS enquêtes spéciales, ou la vie de GIBBS

Parce qu'une erreur doit être corrigée, vite!

Voici l'article sur NCIS

Acteurs et actrices NCIS : Enquêtes spéciales

Synopsis:

euh.... ben c'est un copshow quoi.... y a un mec, Gibbs il s'appelle.... et tout le monde le suit aveuglément comme s'il était un dieu vivant, il a le droit de faire ce qu'il veut, il parle mal aux gens (quand il parle), frappe ses subalternes et bois beaucoup de café.... non sérieusement, c'est l'histoire d'une équipe d'enquêteurs, unis comme une famille dysfonctionnelle, mais aimante. et ils attrapent les méchants, et des fois, y en a qui meurent.

NCIS est l'une des séries les plus suivies aux Etats Unis, et ce, malgré une certaine longévité. 12 saisons actuellement au compteur, elle vient de dire adieu à un personnage présent depuis la première saison: Anthony DiNozzo.

Donc, comme dit plus haut, l'équipe est menée par un leader à la fois charismatique et énigmatique, Leroy Jetro Gibbs (oui, il a un prénom pourri, c'est pour ça que tout le monde l'appelle Gibbs). Au début de la première saison, après que lui et son bras droit DiNozzo aient du faire équipe avec une jeune femme très capable des services secrets, il décide de la débaucher. C'est ainsi que naît le trio de base: Tony Kate et Gibbs. Aidés en coulisse par la scientifique/nerd/geek/gothique Abby, et le médecin légiste anglais, Donald Ducky Malard.

Dans la première saison, on a à faire avec un copshow tout ce qu'il y a de plus classique, à ceci près que partout où ils vont on leur dit "le quoi? NCIS? jamais entendu parlé!". ça n'aide pas. Très vite, le duo Kate/Tony se chamaillent comme frère et soeurs créant des situations qui font sourire. Donc oui, un copshow, mais un copshow où on se marre. La seconde saison introduit le personnage récurent de Timothy MacGee, un geek lui aussi, secrètement amoureux d'Abby, et qui va les aider sur quelques enquêtes en rapport avec la cybercriminalité, avant que Gibbs lui permette de rester de façon définitive. Mais la joie est courte, car si on se marre dans NCIS, son autre point fort est de coller à l'actualité autant que possible. Ainsi, des enquêtes sur fond de terrorisme vont se multiplier, jusqu'à arriver aux portes d'une NCIS, avec d'abord une attaque à l'antrax visant les employés fédéraux (Tony en sera la victime, mais aura la chance de survivre), avant d'être carrément personnellement pris pour cible, avec un certain Harry qui vise spécialement leur équipe, et leur en fait voir de toutes les couleurs avant de finir par tuer Kate à la fin de la saison 2. Un nouveau personnage apparaît en début de saison 2, qui doit les aider à arrêter Harry: Ziva. Et là encore, une fois la mission accomplie, Gibbs demande à cet agent du Mossad de bien vouloir venir renforcer les rangs de sont équipe.

Après la mort d'un directeur du NCIS (je ne me souviens pas bien des circonstances), une presque future femme pour gibbs, on finit (enfin) par en apprendre plus sur ce personnage phare. Son passé est introduit, son ancien mentor, et même une amie de sa fille décédée. l'équipe est formée, soudée, efficace et attachante.

Et puis au terme de dix saisons tout à fait correctes, sans crier gare, plus de Ziva! A nouveau, l'équipe travaille de concert avec d'autres agences, et on nous fait croire qu'ils vont recruter l'agent des gardes côtes Abby Borin, mais c'est un leure. En fait, ce sera l'analyste de la NSA Eleonor Bishop. Des personnages secondaires mais attachants, meurent, d'autres apparaissent juste pour nous faire parler du passé (la mère de KAte), et d'autre, pour nous faire marrer un peu (l'agent du FBI Fornell, ami de Gibbs de longue date, ils ont une ex femme en commun, et ce n'est pas rien!). La tension est réelle pendant les épisodes, même si Tony a toujours un mot pour rire, de préférence aux dépends de McGee, car 10 ans après, McGee reste son souffre douleur...à moins que ce soit tout simplement son seul ami, comme Gibbs et Fornell.

Ainsi, si il y a toujours une enquête plus ou moins complexe à résoudre, le fond, ce sont les personnages. Ils évoluent, se mettent en couple, se séparent, doutent, souffrent.. bref: ils sont humains (même Gibbs, mais il a fallu attendre 8 saisons pour en être sûr!)

Et donc voilà, après toutes ces péripéties, Tony vient de quitter le navire, pour voguer vers d'autre horizons.

J'attends avec impatience la nouvelle saison, pour savoir qui parmi tous les personnages introduits à la fin de la saison 12, va prendre sa place, à moins que, comme pour Ziva, on nous fasse poiroter une demi-saison.

Publié dans TV Show

Commenter cet article